00-image-a-la-une

Déployer un serveur de fichiers secondaire

Je vais maintenant vous apprendre à créer un serveur de fichiers secondaire permettant de prendre le relais d’un serveur de fichiers principal sous Windows Server 2012 R2.

Pré-requis : Serveurs Windows 2012 R2 et (dans le meilleur des cas) des machines appartenant au domaine (sous XP, Windows 7 ou Windows 8.1)

Nous allons ici créer un service de réplication sur ce serveur pour qu’il puisse être synchronisé avec notre premier serveur de fichiers : murph. Dans un deuxième temps, nous configurerons notre espace de noms pour que ce serveur puisse prendre le relais dans le cas d’une panne de notre premier serveur de fichier.

Ouvrez la console de « Gestion du système de fichiers distribués DFS »

01-gestion-dfs1

Faites un clic droit sur « Réplication » en haut à droite de la console et cliquez sur « Nouveau groupe de réplication ».

02-gestion-dfs2

Choisissez la première option « Groupe de réplication multi-usage » et faites « Suivant ».

03-assistant-dfs1

Renseignez les différents champs selon votre convenance et faites « Suivant ».

04-assistant-dfs2

Ajoutez vos deux serveurs pour la réplication dans la liste et faites « Suivant ».

05-assistant-dfs3

Sélectionnez ensuite l’option « Maille pleine ». C’est la seule topologie possible car nous n’avons que deux serveurs de fichiers. Pour utiliser l’autre topologie « Hub et Spoke », il nous aurait fallu installer au minimum un troisième serveur de fichiers et l’ajouter à notre liste vue précédemment.

Faites « Suivant ».

06-assistant-dfs4

Ici vous pouvez planifier votre réplication. Si vos serveurs sont reliés à la même baie physiquement, je vous recommande la première option avec un choix sur la bande passante « Complète ». Si par mesure de sécurité vous avez décidé de mettre vos serveurs dans des espaces physiquement distant, il est alors judicieux de planifier la réplication en sélectionnant la deuxième option et en cliquant sur « Modifier la planification ».

07-assistant-dfs5

Voici un exemple de planification. Ici la bande passante allouée à la réplication est de 512Kbits/s lors de horaires de « boulot » et la bande passante est complète en dehors de ces horaires.

Faites « Ok » et « Suivant ».

08-assistant-dfs6

Sélectionnez le serveur qui sera le membre principal de la réplication. Comme expliquez, c’est ce serveur qui fera autorité lors de la réplication initiale. Ensuite faites « Suivant ».

09-assistant-dfs7

Ajoutez le dossier partagé à répliquer en cliquant sur « Ajouter ».

10-assistant-dfs7-2

Remplissez les champs selon vos propres paramètres et faites « Ok ». Faites « Suivant ».

Dans cette partie, il faut spécifier le dossier cible pour les autres serveurs de réplication. Ici nous n’avons que cooper mais si vous en avez d’autres, il faudra le faire pour chaque serveur.

11-assistant-dfs8

Sélectionnez le serveur et cliquez sur « Modifier ».

12-assistant-dfs8-2

Ici, sélectionnez la deuxième option pour « Activer » la réplication sur ce serveur et spécifiez le dossier cible. Faites « Ok ».

13-assistant-dfs9

Répétez l’opération autant de fois que vous avez de serveurs pour la réplication et faites « Suivant ».

14-assistant-dfs10

Relisez le résumé et faites « Créer » si tout est correct.

15-assistant-dfs11

A la fin de la création, toutes les étapes doivent être réussite ce qui indique que votre réplication a correctement été créée.

Faites « Fermer ».

Il faut maintenant que ce serveur puisse reprendre le rôle de partage chez les clients au cas où murph tombe en panne.

Suite à l’installation de ce rôle, ouvrez votre console de « Gestion du système de fichiers distribués DFS ».

16-dfs1

En haut à gauche, sélectionnez l’espace de noms créé dans la partie précédente (1). Ensuite sélectionnez l’onglet « Serveur d’espaces de noms » (2). Enfin, cliquez dans la partie à droite sur « Ajouter un serveur d’espaces de noms » (3).

Entrez le nom de votre serveur et cliquez sur « Modifier les paramètres ».

17-dfs2

Renseignez les paramètres à votre convenance en restant dans le même esprit que celui que vous aviez sur le premier serveur de fichiers.

Faites « Ok ».

Le deuxième serveur de fichiers est maintenant opérationnel.

Vous pouvez tester cela en parcourant votre partage depuis un ordinateur appartenant au domaine et différents d’un serveur de fichiers. Pour approfondir le test, essayer d’éteindre la machine virtuelle contenant votre premier serveur de fichiers et, avec l’ordinateur client, essayez d’aller dans le partage. Attention il faudra peut-être patienter pendant un léger délai car par défaut votre client va tenter de se connecter au premier serveur de fichier. Si vous y parvenez c’est que vous avez correctement configuré vos serveurs. Félicitations !

00-image-a-la-une

Déployer un serveur de fichier

Commencez par ajouter les rôles « Serveur de fichiers », « Espaces de noms DFS » et « Réplication DFS » à notre premier serveur de fichier, que j’ai personnellement nommé “murph”.

Pour ce faire, dans l’étape « Rôles de serveurs » de l’assistant « Ajout de rôles et de fonctionnalités », cochez les cases correspondantes à nos rôles. Vous arriverez à les trouver en déroulant les menus « Services de fichiers et de stockage » puis « Services de fichiers et iSCSI ».

01-ajout-role-01

Faites « Suivant » et « Installer ».

02-ajout-role-2

L’installation se lance. A la fin de celle-ci, il nous reste à configurer ces rôles.

03-gestion-dfs-1

Dans le menu « Outils » du « Gestionnaire de serveur », cliquez sur « Gestion du système de fichiers distribués DFS »

04-gestion-dfs2

Faites un clic droit sur « Espace de noms » présent en haut à gauche de la fenêtre « Gestion du système de fichiers distribués DFS » et cliquez sur « Nouvel espace de noms… »

05-gestion-dfs3

Indiquez à l’assistant le nom du « Serveur d’espaces de noms ». Il est en effet plus sécuritaire d’avoir un serveur à part pour les espaces de noms et plusieurs autres pour le stockage des données. Étant dans un environnement de test sur machines virtuelles, je vais éviter d’avoir trop de serveurs qui tournent en même temps et je décide donc que le serveur de nom et le serveur de stockage de données sera le même : murph.

06-gestion-dfs4

Spécifiez ensuite le nom que portera l’espace de noms et cliquez sur « Modifier les paramètres ».

07-gestion-dfs5

Modifiez le chemin d’accès local du dossier partagé pour qu’il corresponde au dossier de partage que vous avez créé sur votre serveur. Ensuite les autorisations par défaut devraient être personnalisées. En effet, dans une infrastructure, nous ne voulons pas que chaque utilisateur ait accès à tous les fichiers du partage.

08-gestion-dfs6

Pour les autorisations par défaut, je vous conseille d’affecter un contrôle total au groupe « Administrateurs » et de retirer le groupe « Tout le monde » de la liste.

09-gestion-dfs7

Faîtes ensuite « Ok » deux fois et « Suivant ».

10-gestion-dfs8

Ici nous décidons de choisir un « espace de noms de domaine » car nous n’utiliserons pas de clusters de basculement.

11-gestion-dfs9

Vérifiez dans le résumé des paramètres que tout est correct, si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours revenir en arrière pour les modifier. Si tout est correct, cliquez sur « Créer ».

12-gestion-dfs10

L’assistant devrait normalement vous indiquer que la création de l’espace de noms a été une réussite.

Désormais tous les utilisateurs du domaine pourront avoir accès à des dossiers partagés sur le réseau. A vous de créer des autorisations pour chaque groupes d’utilisateurs. Par ailleurs, il est recommandé de mapper des lecteurs réseaux pour les utilisateurs.

Dans un prochain article, nous allons créer une réplication entre murph et cooper. Attention, avant de continuer, il vous faudra installer les rôles « Espaces de noms DFS » et « Réplication DFS » sur votre second serveur de fichiers, ici : cooper, mais vous savez déjà comment installer un rôle sur un serveur.